Zéro déchet : La règle des 5 R – #3 Réutiliser

Si le premier réflexe à avoir pour réduire nos déchets est en effet de se poser des questions avant l’acquisition (je vous renvoie à mes articles #1 et #2 sur le sujet si vous ne les avez pas lu), il est aussi très important de se questionner à propos de ce que nous possédons déjà.
Ne laissez pas les choses qui ne vous servent plus vous encombrer au fond d’un placard : donnez-leur une seconde vie !
Voici quelques pistes qui pourraient vous éviter d’envoyer prématurément un objet aux oubliettes (ou à la poubelle) :

  • Le home staging ou le relooking : Meubles, vases, vaisselle, vêtements, lampe, etc. Il y a des dizaines de façons de transformer de vieux objets pour leur donner une seconde jeunesse. Et si vous manquez d’inspiration Youtube et Pinterest sont vos meilleurs amis. Ce sont des sources intarissables d’idées pour vos projets créatifs.
Acheter d'occasion Louer
Photo de Tim Samuel provenant de Pexels
  • La location : Si vous souhaitez garder un objet qui vous est utile mais dont vous ne vous vous servez pas souvent pensez à le mettre en location. Vous pouvez passer par des entreprises spécialisées dans le dépôt-location de matériel de particuliers, par des sites d’annonces spécialisés comme Bricolib, par des sites d’entraide comme Kiwiiz , Nextdoor ou Allovoisins, par des sites de petites annonces classiques comme Leboncoin ou tout simplement mettre une petite annonce chez votre boulanger (les techniques old school qui créent du contact humain, on adore ! 🥰). Ce principe fonctionne très bien pour les outils, le mobilier évènementiel, le petit électro comme les machines à coudre et les robots pâtissiers ou encore les véhicules (du vélo à l’utilitaire). Si vous ne passez pas par un intermédiaire professionnel, pensez à demander une caution et la pièce d’identité de votre locataire.
Donner donations
Photo de C Technical provenant de Pexels
  • Le don : Si vous ne voulez vraiment plus d’un objet, pensez à ceux qui sont dans le besoin avant de jeter. Vous pouvez en faire don à des proches, à des associations, ou le donner directement à des particuliers via une plateforme sur internet comme Donnons ou Geev. C’est aussi valable pour la nourriture. 😉
  • La vente : Parce qu’il y a autant de goûts et de besoins qu’il y a de personnes, quelque chose qui ne vous plait plus, fera certainement le bonheur de quelqu’un d’autre. Il existe de nombreux sites et applications d’achat de seconde main. Les plus connus sont Le bon coin, Vinted, et le Marketplace de Facebook.
    Vous pouvez aussi participer à un vide-grenier pour plus de convivialité. Voici le site que j’utilise pour en trouver près de chez moi : Vide-grenier
    Vos placards et votre portefeuille en seront ravis. 😊
Coudre réparer couture
Photo de Jacqueline Macou provenant de Pixabay
  • Réparer : Si vous pensez que la vie de votre objet est terminée, il n’en est peut-être rien. Bien souvent un objet cassé, abîmé ou qui ne fonctionne plus peut être réparé. Vous pouvez faire appel à un professionnel, vous pouvez demander à un ami qui a plus de compétences que vous (en couture, électronique ou mécanique par exemple) ou encore vous rapprocher d’associations dont le but est de mettre en relation ceux qui ont besoin de réparer un objet et des bricoleurs bénévoles comme l’association Repair’café , qui soit-dit en passant est une expérience très conviviale.
    Dans la même idée, vous pouvez retrouver des pièces pour vos jeux de sociétés incomplets grâce à l’initiative Refaites vos jeux 
    Dans le cas où l’objet n’est pas réparable, vous pouvez peut-être encore le donner pour pièces (certains repair’ café par exemple récupèrent volontiers quelques pièces afin de réparer de futurs objets).

Vous l’aurez compris, avant de passer par la case poubelle il existe beaucoup d’options qui permettent de prolonger la vie de vos objets de quelques années. 😊

Rendez-vous demain pour la suite et la fin de mes articles sur la règle des 5 « R ».
Je vous embrasse.

Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *